Un propriétaire peut-il entrer chez son locataire sans son accord ?

Sa locataire a donné congé à Monsieur B.

Depuis, elle est partie à l’étranger et de ce fait, il ne peut pas lui demander la permission de faire visiter les lieux aux candidats locataires intéressés.

Peut-il entrer dans l’appartement, alors qu’il possède un trousseau de clés, sans l’autorisation formelle de l’occupante et en son absence ?


La réponse est clairement non.

Un propriétaire ne peut pas entrer, pour quelque raison que soit, dans l’appartement de son locataire.

Les tribunaux, se fondant sur l’article 9 du Code Civil selon lequel « chacun a droit au respect de sa vie privée » condamnent systématiquement ce genre d’agissements. Ils considèrent qu’une telle atteinte au respect de la vie privée ouvrent droit à réparation et condamnent à des dommages et intérêts (voir un arrêt de la Cour de Cassation, 3ème Chambre Civile du 25/02/2004, affaire n° 02-18.081).

La seule façon de contourner cette interdiction est de mentionner dans le bail une clause selon laquelle, dès que le locataire a donné congé, le propriétaire peut faire visiter, par exemple deux heures par jour pendant les heures ouvrables, la plage horaire étant fixée au contrat de location.


Posez nous directement votre question via notre formulaire

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.